Cela fait maintenant 11 ans que le marathon de Nantes est de retour dans la ville. Il remplace celui du Val Nantais qui lui-même avait pris le relais du Marathon de Nantes en 2002. Les coureurs n’étaient alors pas bien accueillis en ville. Du coup, on leur donna les berges de la Loire pour s’adonner à leur compétition favorite. Mais aujourd’hui la course est de retour en ville, joui d’une excellente notoriété et même d’un bon classement parmi les marathons de France. Ça se passe dimanche 28 avril, à 9 heures, au départ des Nefs des Machines de l’Île ! 

1 marathon, 2 jours, 4 épreuves.

Un parcours de plus de 42km réparti sur 4 épreuves au choix : le 10 km, le semi-marathon, le marathon individuel ou encore le relais. Les Foulées de l’éléphant (le 10km de course) est une épreuve nocturne organisée par Décathlon qui se court la veille du marathon officiel : le samedi 27 avril. Le Marathon Relais lui est une course réservée aux entreprises qui propose un challenge ludique entre collègues.

Un marathon classé !

Le marathon de Nantes a longtemps végété à la 25e place. Il faut attendre 2010 pour qu’il entre dans le classement du top 10 des marathons français. Un classement qui s’opère en fonction du nombre de coureurs.  Cette année, le marathon se classe ainsi avec ses 17 000 coureurs à la 5e place des marathons de France ! Cela s’explique notamment par le cadre de vie qu’offre la ville de Nantes avec la présence de la Loire bien sûr mais aussi de ses nombreux espaces verts. Pour la première fois, la course traverse l’ouest de la ville. Après un bain vert offert par le parc de Procé, les coureurs fouleront les pavés de la Place Graslin devant de l’Opéra de Nantes. La suite est une succession de sites historiques de Nantes : la Place Royale, le Cours des 50 Otages, la Cathédrale…et d’autres encore !

 

facilisis tempus ipsum velit, elit. nunc Lorem id, ut Praesent venenatis,